Faut-il faire le mastering soi-même ?

Hello,

J’entends souvent qu’il ne faut pas faire le mastering soit-même.
Quelle est votre opinion sur le sujet ? Pourquoi ?

Faut-il faire le mastering soi-même ?
  • Oui
  • Non
  • Peu importe

0 votant

Réponses :

  • non quand on doit sortir un album à titre professionnel
  • oui si c’est pour une diffusion limitée et amateur
  • enfin, ne pas faire de mastering et privilégier un bon mixage
1 J'aime

Je me suis planté, je voulais en fait répondre non :sweat_smile:
Comment fait-on pour le changer ?

Beaucoup font faire leur mastering par une personne compétente, car pour le coup le mastering c’est une vraie science avec des connaissances approfondies des normes actuelles.

Aussi et surtout parce que ca permet de confier sa musique à une personne qui a des oreilles neuves et du recul, le risque de le faire soi-même est de ne pas être juste dans ses choix et de dénaturer le projet initial. En gros, le mastering peut être une catastrophe pour ta musique si tu le maitrises pas !

Enfin, comme le dit @teknosbeka, on peut le faire en tant qu’amateur si on veut rester dans de petits réseaux ou si on débute. Si t’en envie de faire le mastering toi-même, rien t’en empêche, ca ne coute rien :wink: Je conseille alors un mastering léger pour commencer…

1 J'aime

Oui, un preset Izotope légèrement adapté sur le Master ou un export stéréo suffit largement pour un amateur qui ne veut pas trop se prendre la tête … avant de se faire passer le boulot à la moulinette de Youtube ou de Soundcloud :wink:

1 J'aime

Yes, d’ailleurs l’ingé-son avec qui je bosse m’a vraiment déconseillé les masterings automatiques que propose Soundcloud, Landr ou autres, ca peut être pire que mieux.

Et en effet, il vaut mieux mettre les presets Izotope (que j’adore) sur le master !

2 J'aime

Je suis d’accord avec le bon mix en priorité et surtout pas de mastering automatique (ça peut donner excellent mais ce sera très aléatoire car dépendant de plein de paramètres et ça peut détruire un bon mix). Maintenant comme toujours, c’est affaire de goûts. Puis faut écouter, faire écouter et accepter la critique.

2 J'aime