Precision des casques/enceintes VS imprecision de l'audition

Je vois régulièrement des gens chercher des casques audio ou des enceintes de monitoring avec la réponse fréquentielle la plus plate possible. Pourtant, on a tous des auditions très différentes. Donc avec un même casque/enceinte, il est possible qu’on entende des choses assez différentes.
Par exemple une personne âgée n’entendra pas les fréquences très aiguës.
Du coup, à quoi ça sert d’aller chercher autant de précision ? Ne devrait-on pas chercher à compenser nos défauts d’audition (au même titre que certains plugins compensent les défauts des casques) ?

Alors je vais essayer de donner une réponse par rapport à mon expérience personnelle et professionnelle.
Je travaille dans le milieu de la hifi (je conçois et fabrique câbles et enceintes) … Bon, pas de pub ici.
Je peux dire plusieurs choses :

  • nous sommes loin d’avoir des systèmes hifi neutres et équilibrés dans nos salons. Et je dirais que ce n’est pas si grave car c’est le plaisir d’écouter de la musique qui compte.
  • une écoute plate l’est également émotionnellement, plate. Mais un ingénieur du son cherche une écoute neutre uniquement d’un point de vue technique. C’est à dire qu’il veut être certain de tout entendre sans artifice avant d’ajouter les siens : les effets. Un peu comme un photographe où un peintre qui recherche la lumière naturelle pour travailler ses couleurs.
  • nos goûts changent durant notre vie en fonction des modes et de notre sensibilité du moment.

Donc, la question de la neutralité absolue n’est pour moi qu’une question technique de professionnels qui a besoin d’un outil précis de référence.
Comme je l’ai dit, un système plat n’est pas le plus agréable à écouter … Comme je le dis souvent :
L’être humain ne supporte pas la perfection :thinking:

1 J'aime