L'obsession pour le matériel tue la créativité ?

A votre avis, collectionner le matériel est-il un frein à la créativité ? (je sais qu’il y a de gro·sse·s collectionneur·se·s ici, ça sera intéressant !)

1 J'aime

Avoir beaucoup de matériel peut rassurer mais personnellement je ne pense pas que c’est le matériel qui fait le musicien.
De toute façon rien qu’avec les instruments que nous avons dans nos stations de travail numériques, nous avons déjà beaucoup plus de “matériel” que n’importe quel musicien et ingénieur du son des années 60, 70 et sûrement 80.
Et ce pour moins de 1000€ :scream:.
Donc, qu’est-ce qu’avoir peu de matériel en 2021 face à un Beethoven sourd devant sa feuille de papier, un Chopin assis à son piano ou un John Lee Hooker avec sa guitare et sa voix.

Je crois que je n’ai pas vraiment répondu à la question :joy:

1 J'aime

Pour moi peu importe le nombre de matériel tant que l’on sait vraiment ce qu’on veut faire. Si on prend du matériel sans trop savoir l’intérêt qu’il aura dans notre projet musical ça sert à rien, sauf si on aime collectionner et la synthèse de manière générale (là je parle pour la musique électronique). Le mieux c’est d’avoir peu et très diversifié en fonction de ce que l’on souhaite produire. Après on peut changer de matos, ça arrive d’évoluer et de changer de cap musicalement parlant.
Pour ce qui est de la créativité ça va déprendre de beaucoup de choses. Certains ont besoin de limitations pour avancer dans un projets, d’autres non et voudront des choses spécifiques qu’ils ne peuvent pas atteindre s’ils sont limités. Aujourd’hui avec le software y’a plus vraiment de limite niveau son et fonctionnalités, à la rigueur le workflow peut jouer, je prends toujours l’exemple du séquenceur de la TB-303 et ses clones, il est très spécial mais sans lui il y a certaines mélodies que je n’aurais jamais pu créer sur un autre séquenceur (après j’imagine qu’il existe en VST avec le même type de séquençage). Il n’y a pas vraiment de machine/soft miracle, parfois faire une chose peut être fastidieux peu importe le prix de la machine/soft, le plus important est d’être à l’aise au maximum avec ses outils plutôt que d’entasser tout un tas de truc en se disant que ça va être plus simple avec ce nouveau truc là…etc. À mon avis c’est surtout une question de connaissance de soi et de voir si on reste focus sur la tâche à effectuer, ensuite on ajuste le tout.

3 J'aime

VctrMrtns résume en partie ce que je pense concernant le matériel.

Pour ma part, mon expérience en tant qu’ “ingé son”, ayant eu plusieurs technologies dans les mains, chaque technologie possède des avantages et des inconvénients. Mais je n’ai jamais possédé tout ce matériel étant assez pauvre…

Dans tous les cas, il est certain qu’il semble nécessaire de comprendre et pousser les machines et outils à leurs limites,bien-sur sans les endommager pour les comprendre !!!
(Ne me faites pas dire de mettre un micro à ruban ultra sensible à coté d’une grosse caisse et d’activer l’alim phantom hein :stuck_out_tongue: )

L’accumulation de matos est nuisible parce que pas de gestion du bouzin c’est tout !

2 J'aime

:rofl::rofl::rofl::thinking:
L’obsession…
“Idée, image, mot qui s’impose à l’esprit sans relâche.”
Je ne me sens pas visé par ce terme perso…et heureusement pour vous d’ailleurs car mon esprit doit etre bien libre pour gérer des situations biens plus critiques!!! :wink:

L’envie pour le matériel tue t’elle ma créativité?
Je ne sais pas en fait,et si oui,je ne m’en rends pas compte donc je m’en fiche en fait car avant tout,seul mon plaisir compte dans cette histoire!
Chacun prend son plaisir comme il le souhaite,comme il l’organise en fonction de sa situation.
Je parle de nous,chacun mettant ses priorités ou il l’entend,avec bon sens.Est-ce que cela jouera sur notre créativité,je ne pense pas.
Le choix d’acheter du matos :
1/cela me fera t’il plaisir et puis je le faire?(son qui me plait/fonctions interessantes)
2/je suis collectionneur et j’aimerai bien cette pièce : puis je me la prendre ou pas ?
La créativité passera en dernier pour moi,je verrais bien sur “place”!

Peut être certains d’entre nous le gèrerons plus ou moins bien, et la,oui ,la question se posera d’elle même,mais personellement ,ce n’est pas “tout le monde” la réponse!
Moi,perso,je ne me la pose pas et cela me va parfaitement.
J’hésitais à parler des moyens car la question posée n’en fait pas écho mais certains l’ont amené…
Si tu as les moyens de te prendre demain ,sans aucun problème un Moog Model D de 1971 à 9000€,sans déconner …fais le!!!C’est génial!!!
Seras tu moins créatif?
Je n’en suis pas certain du tout mais lorsque tu mettras tes doigts dessus pour le faire sonner,tu auras un sentiment de plaisir intense…peut être créatif ou pas,mais on s’en fout!Tu prendras ton pied à chaque fois que tu l’utiliseras et c’est génial!

En ce qui me concerne, la cinquantaine, je n’ai pas commencé mon studio hier et il a évolué en fonction de multiples paramètres dans ma vie et cela me convient parfaitement.

3 J'aime