Musique et esprit critique, comment avoir des infos fiables ?

J’ai régulièrement du mal à mélanger zététique/esprit critique et musique. J’entends souvent des vérités communément admises où j’ai du mal à avoir une justification claire :

  • on ne doit pas faire son propre mastering
  • le gain staging est obligatoire pour faire le mix (même en numérique)

Je ne trouve pas toujours sur quels critères faire le tri et surtout, peut-être que je perds du temps (cas par exemple d’un prof/vidéo qui donnent plein de vérités générales que je ne peux vérifier).
Je pense que je pourrais me satisfaire d’arguments comme :

  • X faisait comment ça… ou ils faisaient comme ça dans tel style ou à telle époque. C’est un truc courant de “faire comme…” dans l’art et je comprends que ce soit instructif
  • Les morceaux qui marchent/que tu aimes/qui passent en radio/… font ça

Dans un monde idéal, mes sources d’informations seraient sourcées/justifiées/… et je pense que ça me ferait gagner bcp de temps :slight_smile: J’ai l’habitude de ça dans d’autres domaines : sciences, informatique …

Et vous, comment faites-vous pour démêler le vrai du faux dans les conseils qu’on entend ? Trouver des infos fiables ? (de la manière la plus scientifique possible)

1 J'aime

Venant d’une formation scientifique, j’ai du désapprendre pour le monde de la musique, je veux dire qu’il faut accepter le fait que quelquefois il n’y ait pas de réponses concrètes, et c’est ce qui fait la magie de la musique.

Les exemples que tu cites sont subjectifs, certains musiciens font leur mastering eux-même mais la plupart préfère confier à une personne qui a du recul cette étape compliquée et décisive.

Pour essayer de répondre à ton questionnement, je dirais que c’est l’expérience qui fortifie ton jugement face à des “vérités”, et ne pas négliger la transmission orale des connaissances par des tiers en qui tu fais confiance. Nouer des liens avec des techniciens et ingés-sons permet d’avoir des bases solides et de l’expérience du terrain.

En journalisme, la “source” est généralement une personne qui fournie l’info, et croiser plusieurs sources va te permettre de te faire ta propre “idée” (mais là c’est le journaliste qui parle :sweat_smile:)

1 J'aime

J’ai l’impression que tu recherches du concret où il n’y en a pas …
Pour exemple, j’ai eu une formation classique en conservatoire et j’ai ensuite glissé vers le jazz … Il y a de bonnes et moins bonnes choses dans les 2 styles d’éducation mais aucune n’a la vérité.
L’académisme, comme la science, rassurent par leur apparence figée et immuable.
Mais, l’histoire a montré et nous prouve chaque jour qu’il n’y a pas de vérité définitive.
J’arrête la philosophie :wink:
Oui, un bagage technique et culturel est indispensable pour avancer, mais le plus important est de savoir s’en servir pour s’exprimer personnellement.
Mozart, Bach, Ravel, Satie, Monk, Coltrane, Bowie … étaient des ovnis casseurs de codes avant de devenir les classiques d’aujourd’hui …

Merci pour vos retours !

Je pense que je vois plusieurs cas assez différents (ça dépend si l’affirmation est technique ou artistique j’ai l’impression) :

Les faits vérifiables par la méthode scientifique

La méthode scientifique peut marcher pour certaines affirmations. On peut se fier au consensus scientifiques, à des études scientifiques, des tests… (Si vous voulez progresser sur la méthode scientifique, vous pouvez regarder les cours de Zététique & autodéfense intellectuelle de Richard Monvoisin ou encore la chaîne Hygiène Mentale)

Avec ça, on peut se faire un avis sur des affirmations telles que :

  • Le MP3 est audible à partir de telle compression
  • Le 48kHz est mieux que le 44.1kHz
  • telle marque a des convertisseurs analogiques bien mieux que telle autre
  • Les DAW somment les signaux de manière totalement identique

Les affirmations moins évidentes à vérifier mais sur lesquelles on peut se faire un avis

L’idéal est surement de la reformuler pour revenir à une affirmation testable avec la méthode scientifique. Sinon, je parle d’affirmations comme :

  • il ne faut jamais faire saturer un enregistrement en numérique
  • il faut couper les graves sur un piano

Là, on peut se faire un avis en cherchant une explication ou en testant. On aura peut-etre pas une réponse hyper fiable, mais on pourra déjà bien réduire de le nombre d’option à tester et avoir une idée de la fiabilité de l’affirmation

Les pratiques éprouvées

C’est probablement celles qui me posent le plus problème. Je veux parler des choses que la plupart font mais où j’ai toujours du mal à bien savoir pourquoi. Par exemple :

  • le gain staging est obligatoire pour faire un bon mix
  • on ne doit pas faire son propre mastering
  • il ne faut pas mixer au casque

Je trouve plein d’explications mais je suis jamais convaincu. Pour le coup, on est plus sur des affirmations vérifiables vu qu’elles commencent à pencher du coté artistiques. Du coup, il faut peut-être accepter qu’il n’y a pas de vérité.

Il faut peut-etre avoir l’attitude des maitres sushi, moines Shaolin, musiciens de conservatoire… qui s’entrainent à copier à la perfection leurs maitres/pairs pendant des années avant d’éventuellement essayer de s’en détacher plus tard.
On peut pas tout tester, alors il faut surement accepter de faire de temps en temps comme les autres si tout le monde de le fait. Puis pourquoi pas tenter de déroger à la règle une fois pour voir ce que ça donne. Peut-etre que ça nous permettra de comprendre pourquoi tout le monde le fait, ou bien, ça nous donnera une bonne raison d’y déroger :slight_smile:

L’important est surement d’arriver à comprendre le mieux possible pourquoi cette pratique est considérée comme étant la meilleure, voire la seule acceptable, et avoir une idée de ce qu’il va se passer si on ne la respecte pas.

Conclusion

Il est bon d’avoir en tête qu’il y a plein d’artistes connu·e·s qui respectent ces règles… et qu’il y a aussi plein d’artistes connu·e·s qui ne les respectent pas :slight_smile:
A vous de choisir !

PS: Merci à Blast des Sondiers avec qui j’ai pas mal discuter de ça sur leur Discord

1 J'aime

J’ai pensé que cette vidéo pouvait avoir un intérêt dans cette discussion …

2 J'aime

Merci pour cette vidéo c’est super intéressant !
Pour prendre un exemple concret, on m’a toujours dit “il faut avoir de vrais instruments sur scènes, pas que des machines, pas juste pousser des boutons” et pourtant j’ai tout mon set en midi, et je m’en sors bien et c’est hyper interactif !

Quelquefois il ne faut pas écouter certains dires et suivre les idées de son projet, suivre son ressenti, et peut-être découvrir que telle forme te va bien…

Concernant tes exemples concrets @camille :
le gain staging est obligatoire pour faire un bon mix
on ne doit pas faire son propre mastering
il ne faut pas mixer au casque

C’est juste des conseils pour moins galérer :sweat_smile: , mais tu peux essayer quand même de faire l’inverse pour te rendre compte, tu vas juste te compliquer la vie si t’as pas les bons outils, mais ca restera une bonne expérience avec tes propres ressentis et tu pourras faire un retour avec les facilités et difficultés que t’as rencontré :wink:

Je résumerai avec ce dicton des Shadoks “Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?”

1 J'aime